Qui sommes-nous

Quelques mots à propos de nous...

Comment quelques amis ont érigé la troupe

En 1965, José DEGHOUYS alors Président de la Maison des Jeunes et Pierre BROUILLARD, déjà acteur, regroupent quelques jeunes pour former le Théâtre de la Relève.
Ils font appel à l’expérience de feu Roger HANUISE pour les diriger.

Pour la première représentation en 1966, la S.A. DELBART met gracieusement ses locaux à la disposition du jeune théâtre.
L’année suivante, l’inauguration d’un Centre Culturel et Sportif à LADEUZE permet au T.R.L. de sortir de sa coquille.

En 1973, la troupe gravit un nouvel échelon en interprétant sur la scène du Théâtre National de Belgique -alors en décentralisation à Ath- un acte de la célèbre pièce de Marcel Pagnol: Topaze. Roger HANUISE est hospitalisé. Jean Chanoine (instituteur du village) prendra sa place au pied levé et lui succèdera comme metteur en scène en 1974 et 1975.

1976 voit arriver Patrick DESCAMPS. Son sens inné du théâtre apportera au T.R.L. un nouvel essor. En 1979, il nous quitte, appelé par une vocation professionnelle.

C’est Yves DATH, acteur, qui reprend le flambeau avec « De Doux Dingues »; attiré lui aussi par la vocation, il s'inscrira au conservatoire de Mons où il décrochera un Premier Prix. Professeur à l'Académie d'Ath, il continue à apporter ses connaissances à la troupe qui l’a vue débuter.

En 1980, fort de son passé, de l’homogénéité de sa troupe et de l’assurance de ses comédiens, le T.R.L. commence à prendre des risques, en portant à l’affiche la célèbre pièce de Michel André, qui a fait rire des milliers de spectateurs et de téléspectateurs: « La Bonne Planque ». Cette année-là, la réalisation de décors mobiles permettra au T.R.L. d’en donner 7 représentations. Partout de chaleureux applaudissements récompensent la troupe de ses efforts.

A la première de la pièce, Monsieur BERCKX, trésorier de la Fédération Nationale des Cercles Dramatiques, venu décorer nos jubilaires, Georgette et Roger, retourne à Bruxelles plein d’enthousiasme pour le T.R.L. qu’il découvrait.

En octobre 1980, une nouvelle saison commence. On décide de préparer « Fleur de Cactus » de Barillet et Grédy. La pièce envisagée nécessite la réalisation d’une scène tournante. Les frais sont importants et le Centre Culturel de Ladeuze apporte sa quote-part dans la réalisation de ce nouveau projet. Malheureusement, la Société des Auteurs refuse l’autorisation de jouer la pièce. Avec beaucoup de dynamisme les comédiens préparent en quelques semaines une pièce policière de Robert Thomas « Piège pour un homme seul ».

La scène tournante était terminée et il fallait utiliser un matériel acquis avec tant d’acharnement. Elle le fût en 1982 avec une autre pièce de Robert Thomas: « Assassins Associés ».

En 1983 c’est « Colombe » de Jean Anouilh (qui donnera à Jean-François donné sons goût du théâtre) et en 1984 « Chat en Poche ».

Fort d’une trentaine de comédiens, le T.R.L. proposera en 1986 la comédie de P.A. Bréal « Les Suisses ».

« La Bonne Planque sera reprise en 1991 et la célèbre pièce de Paul Féval « Le Bossu » sera interprétée cette même année.

Un Atelier Théâtral est crée de manière a initier les jeunes qui auront aussi la joie de monter sur les planches dans des sketches et pièces choisis pour eux:
"Du vent sur les plances et patatras !", "Le Petit prince", "La Princesse Turandot", "Le Grand Poucet", "Le Cirque Traviata" (pièce dans laquelle Emilie Dequenne fera ses premiers pas sur les planches), ...

Décembre 1992 et 1995, le T.R.L. occupera l’église de Ladeuze et proposera « La pastorale des santons de Provence » de Yvan Audouard. Les caméras de la RTBF seront là pour présenter quelques extraits lors du JT du 24 décembre..

L’équipe de comédiens devient de plus en plus importante. Les jeunes revendiquent leur place tout comme les anciens. C’est ainsi qu’est prise la décision de monter deux spectacles par saison, l’un en novembre et l’autre en février. Novembre étant choisi pour des pièces à thèmes.

Et c’est ainsi que le T.R.L. proposera en 1992 « Les six hommes en question » de Robert Hossein et Frédéric Dard. Spectacle qui sera retransmis intégralement par le télévision communautaire Notélé lors des fêtes de l’Armistice. Dans le même ordre d’idées, seront mis à l’affiche en novembre 1998 « Le Journal d’Anne Frank », en 1999 « Miracle en Alabama », en 2000 « Drôle de vie », et en 2001 «Harold et Maude».

Les représentations de février resteront quand à elles, dans un registre comique. Citons: «Madame Sans Gêne» en 1996, « Quand épousez-vous ma femme » en 1999, « Croque Monsieur » en 2000, «Black Comedy» en 2001 et «Le Saut du Lit» en 2002.

En septembre 2001, Roger Hanuise, à la base de la création du T.R.L. et premier metteur en scène, nous quittait. Le spectacle de Novembre 2001 lui fut dédié.

L'horloge à remonter le temps

1

1965 Les débuts
Il était une fois quelques amis

 

2

Un atelier théâtral pour notre propre relève
Nos animateurs font découvrir aux jeunes les joies de la scène, en travaillant toutes les techniques du théâtre.

3

Deux spectacles par saison
Fort d'une équipe grandissante, le TRL propose ses spectacles en février et en novembre, variant les genres et les styles.

Notre équipe au comité

  • Frédéric Jonckers

    Depuis 2014, Il s'est attelé à la lourde tâche de succéder à notre bien aimé José Deghouys dans son rôle…

  • Emmanuel Casert

    Depuis 2014, Emmanuel se retrouva aux côtés de Frédéric en tant que vice-président afin d'alléger quelque peu ses responsabilités. Il…

  • Nathalie Brouillard

    Fidèle au poste depuis des années, elle est notre secrétaire adorée, toujours au poste à régler toute la machine, s'occuper…

  • Eric Devos

    Membre du comité depuis 2017, il était déjà très impliqué dans la réalisation des programmes, cartes, affiches,... passant de nombreuses…

  • Coline Devos

    Fille d'Eric Devos, voici celle qui apporte sa jeunesse au comité !

  • Dominique Legrand

    Responsable des boissons avec Rony, c'est celui qui ne lâche jamais prise...

  • Rony Vandenneucker

    Toujours présent quand on a besoin de lui, il s'occupe avec Dominique de l'approvisionnement des bars !